Jugement à double tranchant / Judge me by what you are #poem

plusieurs attitudes sont possibles envers mes écrits

  • on peut m’ignorer car on me sait dans l’erreur
  • on peut m’insulter quand on se croit supérieur
  • on peut me comprendre si on est ouvert d’esprit
  • on peut rire de moi si on est sûr d’avoir la vérité
  • on peut me corriger si je suis un collègue débutant
  • on peut avoir pitié et se taire si on est un bien pensant

  • alors ce que vous êtes, vos actions vont le déterminer

several attitudes are possible towards my writings –

  • I can be ignored because I write only silly things –
  • you can insult me when you think you’re superior –
  • if you are open-minded you can understand me –
  • you can laugh at me if you are sure to have the verity –
  • I can be corrected if I am a colleague making errors –
  • we can have pity and be silent if we are a good thinker –

  • then your actions will determine what you really were –

.

A propos Gerdesilets

Me lire et rire ou me maudire ou encore périr quel choix est pire? j'ai trouvé mon épitaphe: Il a essayé d'être humoriste, philosophe, poète et auteur de science fiction mais nul dans ces quatre domaines il n'a percé dans aucun :( Mes poèmes sont mauvais mais sarcastiques Ma science fiction est squelettique comparée à ce que j'ai imaginé pour le reste j'aime critiquer https://www.facebook.com/gerdesilets
Cet article a été publié dans bécosse / sarcasms, bilingual, Divertissement, Entertainment, Non classé, poésie / poems, spirituality. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s