La Fin / The End / 終わり poem

J’avais la mort en face
et quoique je fasse
j’en restais paralysé
j’étais alors médusé
par sa grande beauté
mais je fus terrassé
par sa grande cruauté
qui m’avait vite frappé

beau-tatouage-visage-de-medusa-et-tete-de-mort-sur-dos-homme-par-johan-finne

.

I had death in the face
and whatever I do
I remained paralyzed
I was then dumbfounded
by its beauty
but I was floored
by his great cruelty
who had hit me quickly

 

私は死に直面していた
そして私が何をしても
私は麻痺したままでした
私はそれから見捨てられました
その美しさによって
しかし私は敗れた
彼のすばらしい残酷さによって
早く私を襲った人

 

A propos Gerdesilets

Me lire et rire ou me maudire ou encore périr quel choix est pire? j'ai trouvé mon épitaphe: Il a essayé d'être humoriste, philosophe, poète et auteur de science fiction mais nul dans ces quatre domaines il n'a percé dans aucun :( Mes poèmes sont mauvais mais sarcastiques Ma science fiction est squelettique comparée à ce que j'ai imaginé pour le reste j'aime critiquer https://www.facebook.com/gerdesilets
Cet article a été publié dans bécosse / sarcasms, bilingual, Divertissement, doom, Entertainment, Japanese or others languages, poésie / poems, vieux ou malade. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s