La BRIQUETTE Stellaire

La BRIQUETTE stellaire est un corps noir parfait dans la forme d’un parallélépipède rectangle de dimensions 1 par 4 par 9 aussi connu sous le nom de monolithe noir. Il existe en plusieurs tailles mais dans un rapport unique entre ses dimensions toujours 1-4-9.

On la retrouve partout dans ce secteur de la galaxie et peut être plus loin encore.

Cet objet est impénétrable par la plupart des instruments de mesures et d’analyse mais les seuls signes d’activité semblent être une émission sonore extrême quand il entre en communication radio avec un autre de ses congénères.

A part ses dimensions on en sait donc peu sur ses qualités physiques car il semble absorber toute forme d’énergie et l’accumuler pour de court sauts dans l’espace ou l’hyperespace ou pour émettre une violente émission d’énergie pour faire dévier tout objet pouvant entrer en collision avec lui dans l’espace.

Sa masse semble variable ce qui laisse a supposer qu’il est vide mais comblé par l’énergie accumulée sous une forme sans masse qui peut au besoin être transformée en matière avec masse.

Il semble rester inerte sur une planète tellurique, sur un astéroïde, une lune ou dans une étoile. Mais dans une géante gazeuse il semble être en attente d’un signal provoquant sa réplication. Alors il semble absorber la matière environnante et devenir ultra dense. Sa multiplication rapide entraîne la plupart du temps l’allumage de la géante gazeuse.

Cet allumage est considéré comme un allumage a froid sans violence. Contrairement a un allumage a chaud souvent accompagné de violents jets de plasmas surchauffés.

En plus ces objets semblent avoir un effet régulateur sur l’étoile naissante même si la géante gazeuse était trop petite pour s’allumer par elle-même.

Ces objets semblent avoir une certaine intelligence mais ne peuvent la manifester que de manière indirecte probablement car une communication directe serait trop violente.

Ces objets semblent aussi causer localement des distorsions temporelles dues surement aux variations de leurs masses par une conversion trop rapide d’énergie en masse ou vice et versa.

Une étude statistique de leur distribution spatiale semble indiquer qu’ils originent de l’ONC49 (Objet Non Conventionnel 49) qui est aussi appelée la NON_NOVA.

L’ONC49 est donc une étoile qui a explosée en nova sans que tous les systèmes environnants ne soient balayées par son souffle et ses radiations.

Impossibilité physique sauf si elle était entourée de briquettes stellaires qui en ont absorbé matière et énergie excédantes. Certaines simulation portent a croire que les briquettes formaient une sphère de Dyson autour de l’étoile alors que d’autres semblent indiquer que les briquettes étaient dans l’étoile pour en absorber l’énergie.

Dans ce dernier cas on a pas vraiment pu détermine si les briquettes ont provoqué la nova ou essayé de l’avorter sans succès. Les surprotecteurs de la théorie de l’avortement avancent pour la soutenir que l’on trouve de ces briquettes dans la plupart des étoiles de leur rayon de dispersion et qu’aucune n’a encore explosée.

Leur opposants pensent plutôt que leur développement dans une étoile allumée est plus longue pour cause d’incubation ou d’adaptation a un milieu différent a celui d’origine.

Foutaise disent les tenants de la troisième voie qui eux pensent que ce fut une tentative d’empêcher l’explosion de la nova mais que la surchauffe engendré par l’absorption de l’énergie excédentaire et sa conversion en briquettes a ralenti la novatisation de l’étoile mais n’a pas pu l’empêcher.

Ce mystère arrive cependant bien après ceux des phénomènes pré et proto big-bang.

 

2056321

 

A propos Gerdesilets

Me lire et rire ou me maudire ou encore périr quel choix est pire? j'ai trouvé mon épitaphe: Il a essayé d'être humoriste, philosophe, poète et auteur de science fiction mais nul dans ces quatre domaines il n'a percé dans aucun :( Mes poèmes sont mauvais mais sarcastiques Ma science fiction est squelettique comparée à ce que j'ai imaginé pour le reste j'aime critiquer https://www.facebook.com/gerdesilets
Cet article a été publié dans astronomie, Non classé, science / fiction. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s